Margaret Chan & Anthony Lake;

http://www.lancet.com/

Article original : towards ending preventable child deaths

Des quelques 8 millions de morts infantiles au cours de l’année 2009, bon nombre sont dues à des facteurs qu’il est pourtant possibles de limiter. Selon l’OMS, les morts évitables sont celles causées par un mauvais allaitement, une absence de vaccinations (la rougeole par exemple), des naissances prématurées, des asphyxies périnatales, des blessures et des anomalies consanguines dont on connait déjà les moyens d’intervention.

Margaret Chan et Anthony Lake font le constat de ces dix dernières années en termes de mortalité infantile vis-à-vis de la cible fixé par l’Objectif du Millénaire pour le Développement n°4 : réduire de deux tiers la mortalité infantile (moins de 5 ans) entre 1990 et 2015.

Les auteurs s’appuient sur trois indicateurs pour évaluer l’évolution de la mortalité infantile : le nombre total d’enfants morts avant 5 ans dans le monde, le nombre d’enfants morts avant 5 ans pour 1000 enfants nés et le taux de déclin de la mortalité infantile avant 5 ans.

Ils encouragent à aller plus loin notamment par le biais de trois outils dont la mise en place à déjà prouvé son efficacité :

–          Pour assurer une baisse de la mortalité infantile il est nécessaire d’effectuer des contrôles réguliers des systèmes mis en place et des avancées dans toutes les régions du monde.

–          La baisse de la mortalité infantile doit se produire dans un objectif d’équité entre les diverses régions, rurales comme urbaines, et pays à haut revenu comme pays à faible revenu.

–          Enfin il faut promouvoir davantage la responsabilisation des systèmes de santé.

De nouvelles démarches se sont ajoutées aux objectifs déjà annoncés du Countdown to 2015 (décompte jusqu’à 2015) et de la Commission de l’Information et de la Responsabilisation en matière de Santé de la Femme et de l’Enfant (de l’OMS) telle que « S’engager pour la Survie des Enfants : une Promesse Renouvelée » qui fixe de nouveaux objectifs en termes de mortalité infantile.

Ces nouveaux objectifs complètent ceux de l’Objectif du Millénaire pour le Développement :

–          atteindre un nombre inférieur à 20 enfants morts avant 5 ans pour 1000 naissances d’ici 2035,

–          réduire les inégalités du point de vue de la santé infantile et maternelle à l’intérieur de chaque pays,

–          réduire les inégalités du point de vue de la santé infantile et maternelle entre les pays (pays à haut revenu et pays à moyen voire faible revenu)

Tout ceci avec l’idée de fournir plus d’efforts là où il y en a le plus besoin car c’est ainsi que l’on pourra réduire substantiellement la mortalité infantile et atteindre les objectifs fixés.

Cet article a pour but de rappeler que même si de nombreux efforts sont à fournir, la réduction de la mortalité infantile aux objectifs fixés n’est pas utopique.

Jeanne Tamarelle

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.