Titre Original: Who’s funding WHO?

Andrew Harmer;

http://andrewharmer.org/wp-content/uploads/2017/06/Who’s-funding-WHO-–-globalhealthpolicy.net_.pdf

Dans un article paru dans le BMJ il y a cinq ans, Michael Day posait la question de la legitimite de 10 000 USD donnés à l’OMS par Glaxo. Andrew Harmer dans ce blog nous fait un petit compte rendu digestible des sources de financement de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Probablement vous pensez que l’OMS étant une organisation regroupant 194 Etats, son financement serait entièrement assuré par ceux-ci et que les ressources sont utilisées selon les besoins et les priorités de l’organisation, détrompez-vous.

S’appuyant sur les données recueillies, pour le budget de 2010-2011 (4,5 milliards US$), il ressort que cet argent provient de deux sources distinctes : les contributions des 194 Etats membres de l’OMS et les contributions volontaires issues de certains gouvernements, des fondations, des banques d’investissement, des sociétés multinationales et des organisations non gouvernementales.

Les contributions provenant des Etats sont totalement flexibles, convenues à l’avance et donc prévisibles. Cela permet à l’OMS de planifier ce qu’il veut faire avec les ressources, ce qui n’est pas le cas des contributions volontaires  car elles n’ont pas la même prévisibilité, ni flexibilité.

Pour la période 2010-11, seulement 20% du budget provenaient des contributions des Etats membres alors que 80% venaient des contributions volontaires. L’auteur précise également que ces contributions volontaires sont malheureusement « déterminées »  et ne peuvent être dépensées que pour des choses spécifiques décidées par les donateurs. Andrew Harmer souligne également la faible contribution des entreprises pharmaceutiques au budget de l’OMS au regard des revenus énormes qu’elles engrangent. Il propose pour accroitre la contribution de ces entreprises pharmaceutiques, l’instauration d’une taxe pour la santé sur les bénéfices pharmaceutiques. Mais en attendant, il exhorte à l’accroissement des contributions des Etats membres afin de permettre à l’Organisation de faire son travail librement et d’être moins vulnérable à la tentation du financement privé.

Morris Kouame

2 Responses to Qui finance l’OMS?

  1. Luc says:

    Bonjour, la source fournie par cet article est morte, est-il possible d’en obtenir une mise à jour?

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.