Basile Keugoung et Laure Drusille Mafogue Fotso

Les catastrophes naturelles en particulier la sécheresse et les guerres menacent inéluctablement la vie des somaliens. La famine s’est installée résolument en Somalie. Les images et les messages des populations venant de Somalie sont évocateurs de ce drame humanitaire. Il n’est plus nécessaire de décrire cette tragédie où les vies humaines deviennent des fantômes et meurent tous les jours par manque de nourriture. Comme le souligne Josette Sheeran, Directrice exécutive du PAM sur la faim dans la Corne de l’Afrique, ‘la sécheresse qui frappe la Corne de l’Afrique a laissé des millions de personnes à la merci de la faim, menaçant les modes de subsistance des agriculteurs et des communautés pastorales, et mettant en danger la vie de centaines de milliers d’enfants’. La mobilisation devrait être mondiale et inclure tous les acteurs dont la contribution fut-elle minime pourrait suffire à acheter le ‘Plumpy’Sup’ le petit sachet de complément alimentaire, qui sauverait une vie.

Comme cela a été le cas pour Haïti, l’ONU devrait prendre le taureau par les cornes car le Programme Alimentaire Mondial (PAM) semble débordé et dépassé.
Même s’il s’avère déjà tard parce que l’on n’a pas pu prévenir un tel drame, un traitement adéquat pourrait au moins être administré.
Nous proposons que l’ONU organise une conférence internationale sur la famine dans la Corne de l’Afrique afin de recueillir des fonds nécessaires à la lutte contre cette famine. Elle réunirait tous les acteurs : publics, privés et société civile. Chaque acteur (pays, Organisation, individu…) donnerait sa contribution. La conférence pourrait d’ailleurs aller au-delà de la collecte de fonds et servir de base de négociations entre les rebelles et le gouvernement en vue d’établir la paix. Cette paix qui est requise pour  faciliter l’acheminement de l’aide alimentaire aux populations.

 

Cette éditorial a été publié avec la lettre politique internationale de santé #124 en Français. vous pouvez lire la suite de la lettre ici.

Tagged with →  

5 Responses to IHPNews 124 fr Editorial: Sauver la Somalie de la famine : nécessité d’une conférence internationale

  1. ULAMA PASCAL says:

    Bonjour,
    Suis Étudiant à l’université Catholique de Louvain en Master en Santé Publique, orientation santé et Développement; suis fort intéressé par les sujet que vous traitez ici surtout ceux en rapport avec les pays en voie de développement dont nous sommes originaires.

    Je formule le veux de recevoir chaque semaine cette lettre hebdomadaire. Merci.
    Pascal

  2. admin says:

    Dr BALAMOU Pierre écrit:

    Mon point de vue sur l’Edito: Sauver la Somalie de la famine : nécessité d’une conférence internationale

    S’il est vrai que les « personnes sont la vrai richesse d’une nation », comme nous le lisons dans les pages du Rapport sur le développement humain, laisser le peuple somalien à la merci de la faim serait non seulement une entorse à cette assertion valorisant la vie humaine mais aussi à l’existence de la nation somalienne.

    En effet, la technologie et la perspicacité de l’informatique, combinées à l’évolution de la médecine ne permettent plus que des milliers de personnes soient condamnées à mort par manque de nourriture. L’opinion internationale ne doit pas ignorer la nécessité de sauver la richesse de la nation somalienne ! Il suffit de reconnaitre et de faire le premier pas, et, chaque personne, chaque institution, chaque gouvernement, … se trouvera intéressé pour sauver des vies en danger en Somalie. Le deuxième pas est que le monde, plus particulièrement l’ONU doit sensibiliser le monde africain à reconnaître une pandémie plus ancienne et plus lourde de conséquences que celle du VIH/SIDA, qui mène à des situations d’insécurité alimentaire et sociale. Cette pandémie c’est la « guerre » et le virus qui provoque souvent cette maladie et dont l’humanité n’a pas encore trouvé de remède est le fauteuil présidentiel.

    Notons enfin que le monde a suffisamment évolué que les nations et communautés se prennent des armes… La guerre n’est pas une solution ! La vraie solution, c’est la PAIX et elle ne s’obtient que par la voie de la négociation raisonnée pour la préservation des intérêts mutuels. Chaque personne peut sauver des vies, chacun peut être acteur d’une PAIX durable pour que notre monde ne connaisse plus de division, de guerre et de faim.

  3. admin says:

    DR HASSINA DAHMANI écrit:

    Bonjour;
    Ce qui se passe en somalie et ses pays voisins est un drame humanitaire.
    Laisser faire et fermer les yeux et continuer de se la couler douce est une ignoble hypocrisie… Le monde entier doit se mobiliser.Si les organismes officiels n’arrivent pas à assurer, la société civile de part le monde doit arriver lever les tabous sur le hic des guerres.
    La sécheresse menace toute l’humanité… Actuellement,la corne de l’Afrique a faim, chacun de nous doit aider.Nous devons aider!!! Si chacun donne un euro… On parerait à l’urgence alimentaire.Et on doit réfléchir aux moyens à trouver pour les déployer au niveau de cette partie du globe pour un développement durable: construction de puits, pompage de l’eau des nappes phréatiques..Aidons ces populations à rester chez elle et à vivre paisiblement sur sa terre natale.
    Comment les aider, comment s’organiser pour les aider, comment arreter les guerres civiles!!!!

  4. admin says:

    Famine chronique en Somalie, quelle rôle pour l’Afrique?

    Bonjour à tous

    Cette question devient de plus en plus préoccupante
    Une conférence internationale organisée par l’ONU oui une très bonne idée
    mais quelle place pour les pays d’Afrique eux même?
    Les pays d’Afrique en premier doivent se réunir sur cette question.
    L’élan de l’Afrique va beaucoup plus mobiliser la communauté internationale, qui fait depuis fort longtemps des efforts, mais la somalie n’est pas la seule priorité.
    Une solidarité africaine inciterait probablement la communauté internationale à plus de penchant pour la famine en somalie.

    Merci


    Dr GBAGUIDI Laurinda

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.