Titre original: Neglected diseases see few new drugs despite upped investment

Cassandra Willyard;

http://www.nature.com/nm/

Au cours de la dernière décennie, les Maladies Tropicales Négligées (MTN) ont eu une plus grande attention et d’importants investissements pour la recherche. Seulement, cela n’a abouti qu’à une douzaine de nouveaux médicaments et qu’à quelques médicaments innovateurs, presque identiques aux découvertes des deux autres décades  qui ont précédé quand ces MTN ne recevaient que peu d’attention.

En plus, sur 850 médicaments et vaccins approuvés par la US Food and Drug Administration et la European Medicines Agency and d’autres agences entre 2000 et 2011, seuls 37 médicaments concernaient les MTN. Egalement, entre 1975 et 1999, sur 1393 nouveaux médicaments découverts, seuls 16 étaient contre les MTN.

La raison pour ce faible nombre pourrait être l’absence de financement pour le développement des nouvelles molécules découvertes. Même si les fonds destinés aux MTN augmentent, les financements publics ont investi plus de 124 million US$ en 2011 dans la recherche fondamentale qu’en 2007 alors que les financements pour le développement des médicaments baissaient de 850 million US$ à 450 million US$ entre 2008 et 2011.

Il faut souligner que deux nouveaux médicaments antituberculeux : bedaquiline et delamanide sont en cours de certification aux Etats-Unis et en Europe respectivement. Selon Médecins Sans Frontières, les MTN représentent 11% de la charge morbide mondiale, mais ont uniquement 4% des médicaments et 1,2% de nouvelles molécules.

Il y a toutefois de l’espoir que cette tendance va s’inverser dans les prochaines années et que 4 à 5 nouveaux médicaments contre les MTN pourraient être certifiés chaque année à partir de 2018.

Basile Keugoung

Tagged with →  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.