Tamara Hafner & Jeremy Shiffman;

http://heapol.oxfordjournals.org/

Après une prolifération des Initiatives spécifiques à des maladies au cours de la dernière décade et surtout après 2005, plusieurs organisations impliquées dans la santé mondiale accordent plus d’attention et de ressources au renforcement des systèmes de santé. Nous avons exploré comment et pourquoi cette attention a émergé. Une méthodologie qualitative d’analyse du processus a été utilisée pour construire une étude de cas historique et analyser les facteurs favorisant ou limitant l’attention internationale au renforcement des systèmes de santé. Les facteurs essentiels sont la peur dont les acteurs mondiaux en santé ont que les problèmes des systèmes de santé menacent la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement, la considération des effets des Initiatives Globales de Santé sur les systèmes de santé et la reconnaissance parmi ces Initiatives Globales de Santé que les Obstacles liés aux problèmes de santé limitaient l’atteinte de leurs propres objectifs organisationnels.

Alors que la plupart des acteurs des systèmes de santé ont intégré le renforcement des systèmes de santé, il n’existe pas une politique cohérente commune. Le concept de renforcement des systèmes de santé reste vague et  il y a peu d’évidence pour informer les politiques et les programmes pour le renforcement des systèmes de santé.

Il y a par conséquent plusieurs raisons qui mettent le doute sur la pérennisation de cet agenda tels que la crise économique, l’histoire du balancement de la pendule dans la santé mondiale et l’incorporation juste instrumentale du concept par certains acteurs.

Basile Keugoung

 

Tagged with →  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.