Titre original: Systems thinking for health systems strengthening in LMICs: seizing the opportunity

Edited by Taghreed Adam & Don de Savigny;

http://heapol.oxfordjournals.org/

Pour les auteurs, les systèmes de santé sont complexes. Méconnaitre cette complexité limite les efforts pour développer un système de santé équitable et qui produit de meilleurs résultats. Il faudrait donc un changement de paradigme, pour passer de l’approche réductionniste ou linéaire à l’approche holistique et dynamique où les composantes du système de santé ont des interactions et où les différents acteurs ont des pouvoirs, des visions et des intérêts différents.

La pensée systémique est une manière d’analyser les problèmes et de définir les solutions. Ainsi, les systèmes sont dynamiques, changent continuellement, les acteurs et le contexte jouent un rôle clé, et les nouvelles politiques et interventions ont des effets imprévisibles.

Ainsi, il est crucial de tenir compte de la pensée systémique dans la conceptualisation et l’évaluation des interventions de renforcement des systèmes de santé. Il est certain que cette perspective est différente de la formation classique médicale qui voudrait une compréhension des déterminants de la santé pour définir des interventions correctrices plutôt que par une meilleure compréhension des interactions avec les composantes du système.

Une comparaison des approches classique et systémique est effectuée par les auteurs. Par exemple, l’approche classique est statique, basée sur les effets, va d’arbre-à-arbre, analyse les facteurs et est linéaire. Par contre l’approche systémique est dynamique, basée sur les causes, analyse ‘toute la forêt’, est opérationnelle et enfin cyclique.

Ainsi, la pensée systémique devrait permettre de voir comment inclure la notion de complexité des systèmes de santé dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation de nouveaux programmes, politiques et stratégies.

Le supplément offre des articles intéressants sur l’analyse des politiques de santé à Ghana (introduction des indemnités pour heures supplémentaires) et en Tanzanie (introduction des vouchers pour la prévention du paludisme). Un article méthodologique fournit les éléments pour analyser les effets probables d’une politique ou intervention. Ensuite, Swanson et al. proposent des stratégies et des outils pour avoir une pensée systémique. Enfin Willis et al. analysent la place centrale des interactions dans la pensée systémique.

Basile Keugoung

Tagged with →  

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.