Chers Collègues,

Grâce à notre équipe de collaborateurs dévoués, nous pouvons vous proposer deux lettres cette semaine. Un peu de lecture pour ceux d’entre vous qui partent en vacances ou qui vont passer de longues heures dans un avion en revenant de Tunis ou de Cape Town.

Pour vous, nous avons sélectionné un article de Jeffrey Sachs sur les remplaçants des OMD, un point de vue de Margaret Chan et Anthony Lake sur la mortalité infantile qu’il est intéressant de lire avant le résumé de la comparaison de la mortalité infantile entre le Rwanda et le Niger. Le quatrième article parle du financement de l’OMS. Je vous invite à réagir au dernier article qui parle du « brain gain », ou comment les pays riches contribuent en main d’œuvre qualifiée pour la santé des populations des pays moins riches.

Bonne lecture

David Hercot et Basile Keugoung.

Editorial –

Troisième Assemblée Populaire pour la Santé en Afrique du Sud

 


Rio+20 et santé

 

1. Lancet (Viewpoint) – Des Objectifs du Millénaire pour le Développement aux objectifs de développement durable

Jeffrey D. Sachs;

http://www.lancet.com/

Titre original : From Millennium Development Goals to Sustainable Development Goals

Même si à la mobilisation mondiale en faveur des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) a permis de réduire les taux de pauvreté de certains Pays en Voie de Développement (PED), un consensus est largement partagé sur la nécessité de poursuivre les efforts en la matière au-delà de 2015, et d’accorder une visibilité aussi importante aux objectifs environnementaux.

Lire la suite

 

Santé Maternelle et Infantile

 

2. Lancet (Comment) – Vers la fin des morts infantiles évitables

Margaret Chan & Anthony Lake;

http://www.lancet.com/

Article original : towards ending preventable child deaths

Des quelques 8 millions de morts infantiles au cours de l’année 2009, bon nombre sont dues à des facteurs qu’il est pourtant possibles de limiter. Selon l’OMS, les morts évitables sont celles causées par un mauvais allaitement, une absence de vaccinations (la rougeole par exemple), des naissances prématurées, des asphyxies périnatales, des blessures et des anomalies consanguines dont on connait déjà les moyens d’intervention.

Lire la suite

 

3. ODI Briefing paper – Soins de santé maternels: pourquoi le Rwanda fait mieux que le Malawi, le Niger et l’Ouganda ?

Titre Original: Delivering maternal health: why is Rwanda doing better than Malawi, Niger and Uganda?

Vikky Chambers & David Booth;

http://www.odi.org.uk/

En Afrique Sub-Saharienne, donner la vie reste un risque malgré les récentes améliorations. Cet article explore les facteurs qui influencent les résultats de la santé maternelle au Malawi, Niger, Rwanda et Ouganda. Il en examine les causes de goulots d’étranglement institutionnels.

Lire la suite

 

Financement et Politiques de santé

 

4. Global health policy.net – Qui finance l’OMS?

Titre Original: Who’s funding WHO?

Andrew Harmer;

http://www.globalhealthpolicy.net/

Dans un article paru dans le BMJ il y a cinq ans, Michael Day posait la question de la legitimite de 10 000 USD donnés à l’OMS par Glaxo. Andrew Harmer dans ce blog nous fait un petit compte rendu digestible des sources de financement de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Probablement vous pensez que l’OMS étant une organisation regroupant 194 Etats, son financement serait entièrement assuré par ceux-ci et que les ressources sont utilisées selon les besoins et les priorités de l’organisation, détrompez-vous.

Lire la suite

 

Recherche

 

5. BMC health services – Gains intellectuels: une revue de la littérature des missions médicales dans les pays à faible et moyens revenus

Titre original: Brain Gains: a literature review of medical missions to low and middle-income countries

Alexandra LC Martiniuk et al.;

http://www.biomedcentral.com/

Cet article fait la revue des publications de 1985 à 2009 des missions médicales effectuées par les professionnels des pays développés vers les pays à faible revenu. L’article montre que les Etats-Unis et le Canada étaient les pays qui avaient envoyés le plus d’expatriés.

Lire la suite

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.