Provider payment in community-based health insurance schemes in developing countries: a systematic review

Paul Jacob Robyn, Rainer Sauerborn and Till Ba¨rnighausen

Health Policy and Planning, Avril 2012

Commentaire rédigé par Jeanne Tamarelle

Le présent article s’inscrit dans une démarche de scientificité des études de politiques de santé, démontré par la volonté des auteurs de présenter une étude de qualité, par exemple par l’identification des références, le détail des méthodes de travail utilisées et la discussion de la valeur scientifique des sources.

L’évaluation de l’efficacité des régimes d’assurance-maladie communautaires repose sur trois principes : la couverture médicale, la mise en commun et le partage du risque, et la viabilité du système.

Les auteurs se penchent sur la problématique suivante : Quel lien y-a-t-il entre le mode de paiement des pourvoyeurs de services (i.e. médecins, infirmiers, personnels de santé…) et l’efficacité des régimes d’assurance-maladie communautaires ?

L’article identifie un certain nombre de modes de paiement des pourvoyeurs de soins tels que :

  • Le paiement d’honoraires en échange de services, remboursés par l’assurance
  • La capitation, soit un paiement fixe en échange d’un ensemble de services prédéfinis
  • Le versement de salaires par le biais du gouvernement ou de services de santé privés.
  • Les frais portés par le patient comprenant : les plafonnements de paiement, les co-assurances, les co-paiements et les franchises.

L’étude suggère que le mode de paiement des pourvoyeurs de services peut avoir un impact sur l’efficacité des régimes communautaires par le biais de 5 éléments :

  • la quantité et la qualité des services proposés
  • la satisfaction du patient
  • l’enrôlement de la population dans le système d’assurance-maladie
  • la satisfaction du pourvoyeur de services
  • la participation du pourvoyeur de services au projet d’assurance-maladie communautaire.

Ainsi l’article présente les avantages de résumer les différents types de paiement de pourvoyeurs de services dans le cadre des régimes d’assurance maladie communautaires dans les pays en voie de développement. Il établit la liste des effets de ces différents types de paiement de manière concise. L’étude met en évidence le manque de rigueur dans les articles publiés sur ce thème, d’outils d’évaluation statistiques et de résultats pertinents, et insiste sur l’importance d’étudier l’impact des types de paiement de pourvoyeurs de services dans le cadre des régimes d’assurance maladie communautaires, notamment au vu des projets d’extension au niveau national de régimes d’assurance maladie s’inspirant des régimes communautaires (Burkina Faso, Rwanda, Ghana et Tanzanie). Enfin l’article liste les différents régimes d’assurance maladie communautaires expérimentés dans les pays en voie de développement.

Cependant, ce rapport présente peu de résultats concluants dans l’analyse des liens de causes à effets entre les modes de paiement des pourvoyeurs de soins et l’efficacité des régimes d’assurance-maladie communautaires. Les quelques liens de causes à effets identifiés sont particuliers à des régimes communautaires particuliers. Par ailleurs, il est très difficile de tirer des leçons de cette analyse et de s’inspirer de systèmes relativement efficaces déjà mis en place à travers le monde car l’auteur prévient contre toute tentative de généralisation.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.