Huffington Post – Can Patent Pools Get More AIDS Drugs to Patients?

David de Ferranti;

html

Résumé par Morris Kouame

La question de l’accessibilité aux médicaments pour les malades de VIH/SIDA continue de susciter des interrogations malgré les efforts entrepris au niveau international. Et face  à la baisse drastique des financements du Fonds mondial de lutte contre le VIH/SIDA, le paludisme et la tuberculose, David de Ferranti, (President de Results for Development Institute) dans ce blog s’interroge sur l’accessibilité aux médicaments ARV pour les patients du VIH/SIDA  dans les années à venir et propose des pistes de solutions afin de permettre un accès plus large surtout dans les pays à revenus intermédiaires et ceux à faible revenu. Pour l’auteur face aux ressources insuffisantes, les gestionnaires de programme SIDA et les défenseurs pour l’accès aux soins  du VIH/SIDA, doivent poursuivre les efforts en cours qui peuvent contribuer au traitement à un coût abordable.

Cependant,  pour David Ferranti, si les gouvernements des pays avancés et les donateurs peuvent actuellement avoir les médicaments à des prix abordables en achetant avec plusieurs fournisseurs, est ce que cette stratégie pourrait permettre aux pays pauvres d’avoir accès aux nouveaux médicaments qui sont efficaces ? Cela ne serait pas le cas car, certains nouveaux médicaments pourraient être brevetés dans les pays en développement, ce qui les rendrait trop chers pour les patients pauvres dans ces pays. L’auteur propose donc de mettre en place une communauté de brevet  dont le rôle sera de négocier avec des compagnies pharmaceutiques à accorder des licences à un grand nombre de laboratoires qui auront le droit de fabriquer et commercialiser les génériques ARV en retour pour des redevances modestes au titulaire du brevet. Ainsi donc, la concurrence entre les fabricants de médicaments génériques, avec leurs faibles coûts de fabrication, pourrait  maintenir des prix bas au profit des patients.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.