Editorial- Symposium mondial sur la recherche en santé de Beijing 2012: 1er mai 2012, délai d’envoi des abstracts

Lire la suite par Basile Keugoung

 

Cour Suprème des Etats-Unis & Obama’s health care act

1. Global Health Governance (blog) – The Affordable Care Act and Global Health

résumé par Morris Kouame

Aux Etats-Unis, il n’y a pas que les élections primaires républicaines pour désigner l’adversaire du  Président Obama pour les élections présidentielles de novembre prochain qui font l’actualité. Les réformes en matière de santé entreprises par le Président Obama sont au cœur des débats et plus particulièrement devant la cour suprême pour statuer sur la conformité de cette réforme par rapport à la constitution américaine. L’auteur de ce blog, David Fidler, s’interroge sur les controverses constitutionnelles suscitées par les débats. Pour l’auteur, le mandat qui sera accordé à la loi relative aux soins abordables (Affordable Care Act), ne permettra pas d’envisager un avenir meilleur.  Premier élément de justification et contrairement à de nombreux pays, les États-Unis ne reconnaissent pas l’accès aux soins de santé comme un droit individuel ou constitutionnellement dans les engagements de droit international.

Deuxième raison, la crise financière que vit les Etats-Unis limite leur engouement à supporter des coûts énormes qu’engendreraient cette loi et à ce niveau, d’autres considérations pourraient influencer les débats.

 

Politiques et Financement de la santé

2. Lancet editorial – Tobacco killing in low-income and middle-income countries

http://www.lancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(12)60492-9/fulltext

résumé par Morris Kouame

A l’instar du VIH/SIDA, le tabac cause énormément de décès dans les pays à faible et à moyen revenu. En 2011, sur les 6 million de décès liés au tabac, près de 80% sont issus des pays  à faible revenu et à revenu intermédiaire. En Chine, l’usage du tabac est la principale cause de décès et selon les prévisions, le nombre de décès par an passerait de 1,2 millions en 2012 à 3,5 millions en 2030. Pour combattre ce fléau, qui est la principale cause évitable de décès dans le monde, la fondation Bloomberg Philanthropies a  promis des fonds (220 millions US$) au cours des quatre prochaines années. 

 Du côté de l’OMS, les mesures visant à lutter contre le tabagisme englobe des mesures préventives telles que mettre en garde contre les dangers du tabac, faire respecter l’interdiction de la publicité sur le tabac, interdire la promotion et le parrainage et augmenter les taxes sur le tabac. Ainsi, pour l’OMS, une augmentation de 10% sur  le prix des cigarettes est capable de réduire la demande de 2 à 8% dans les pays à revenu à faible et à moyen revenu.

3. Plos Medicine (Policy Forum) – The Role of Public Health Institutions in Global Health System Strengthening Efforts: The US CDC’s Perspective

Peter Bloland et al.;http://www.plosmedicine.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pmed.1001199

Lire le résumé et le commentaire par Damien Porcher

4. CSIS (Report) – The International AIDS Conference Returns to the United States

Katherine E. Bliss; http://www.smartglobalhealth.org/

Résumé par Gaston Wamba

Ce rapport examine l’histoire politique des Conférences Internationales sur le SIDA de 1995 à l’heure actuelle. Il donne une vue sur la manière dont les conférences ont contribué à la mobilisation des ressources, à la recherche et au plaidoyer dans le but de stopper cette pandémie. En même temps, il identifie les facteurs qui ont contribué aux succès de certaines de ces conférences pour les participants, les organisateurs et la communauté des patients ; offrant ainsi des considérations ou des opportunités pour les conférences à venir comme celle de Juillet 2012 à Washington.

Ce rapport démontre que les conférences qui ont marqué l’histoire sont celles qui ont eu une avancée scientifique comme celle de Vancouver en 1996, ou celles qui ont eu une répercussion socio-politique comme celle de Durban en 2000, qui a vu le passage à l’échelle du traitement des patients VIH positifs.

Financement de la recherche

 5. Science Speaks – Report shows $1.37 billion gap in R&D funding needed to eliminate TB by 2050

Meredith Mazzotta; http://sciencespeaksblog.org/2012/03/28/report-shows-1-37-billion-gap-in-rd-funding-needed-to-eliminate-tb-by-2050/

Résumé et commentaire par Damien Porcher

En dépit des progrès réalisés dans la recherche de nouveaux vaccins, médicaments et outils de diagnostics pour lutter contre la tuberculose, et des efforts financiers consentis pour la recherche et le développement (R&D) sur la période 2005-2010, les objectifs d’éradication de la TB d’ici 2050 ne sont pas assurés d’être tenus si les investissements en matière de R&D – à hauteur de 2 milliards de dollars annuellement selon le “Global Plan to Stop TB” – ne sont pas satisfaits.

C’est en substance le message délivré par le “Treatment Action Group” et le partenariat “Stop TB” dans un rapport sorti récemment. Ce rapport investigue six domaines adossés à la R&D – notamment la recherche fondamentale, les nouveaux diagnostiques, médicaments et vaccins ainsi que la recherche opérationnelle – en termes d’investissement financier sur l’année 2010 par rapport aux objectifs annuels fixés par le “Global Plan”. Le constat est sans appel: les objectifs ne sont pas atteints, hormis pour la recherche opérationnelle.

Ce rapport insiste, de manière générale, sur les dangers qui pèsent sur le financement des activités de recherche et développement dans la lutte contre le tuberculose. D’une part, il manque près d’1,4 milliard de dollars sur l’année 2010 pour pouvoir atteindre l’objectif des 2 milliards de dollars cités précédemment. Par ailleurs, le rapport souligne le rôle crucial des Etats-Unis comme locomotive du financement de la R&D pour la tuberculose tout en relayant les craintes de certains de ne plus pouvoir compter à l’avenir sur une contribution aussi généreuse. Tout en constatant ces asymétries de financement, les auteurs du rapport invitent les pays émergents à augmenter leurs contributions financières dans le but d’atteindre les objectifs définis.

Commentaire

Les conclusions de ce rapport sont symptomatiques du traitement qui est réservé à la tuberculose dans les initiatives internationales. Bien que consacrée dans les objectifs du millénaire pour le développement (MDG6), la tuberculose reste encore le “parent pauvre” des financements en matière de santé internationale – à plus forte raison, les enfants tuberculeux pour lesquels les traitements et les diagnostics ne sont pas forcément adaptés.

Pourtant, et le rapport le souligne à juste titre, les objectifs – en particulier, financiers – sont tenables et les initiatives en cours concernant le développement de nouveaux médicaments ou vaccins témoignent des progrès réalisés. Ces nouvelles encourageantes devraient au contraire inciter les Etats à soutenir les programmes de lutte contre la tuberculose.

Cependant, il est intéressant de citer l’initiative de TBVI – consortium européen de plus de 40 universités – dont la finalité est de développer deux vaccins “prêts à l’emploi” contre la tuberculose d’ici 2020. Ce projet devrait bénéficier d’un financement de la Banque Européenne d’Investissement à hauteur de 560 millions d’euros sous forme de prêt (garantis par les Etats-Membres), le remboursement étant assuré par les royalties des vaccins. La confirmation de ce financement est en bonne voie. Cet investissement est conséquent au regard des montants investis par TBVI et ses partenaires – notamment en 2010, si l’on en juge les montants présentés dans le rapport du TAG –, mais il reste malgré tout modeste compte tenu des objectifs annuels globaux (en ventilant les 560 millions d’euros sur les 8 années à venir). Souhaitons que tous les acteurs de la santé internationale et du développement « se joignent » aux efforts de TBVI. Les enjeux de santé publique liés à la tuberculose méritent que l’on traite cette maladie de manière constante et rapide.

Tagged with →  

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.