Are there simple conclusions on how to channel health funding?
Devi Sridhar, Ngaire Woods ; The Lancet, Early Online Publication, 9 April 2010 doi:10.1016/S0140-6736(10)60486-2

Les auteurs soulignent plusieurs faiblesses dans l’article de Lu et al. sur les flux d’aide internationale dans le secteur de la santé et leurs effets sur le financement domestique.
Ils soulignent notamment la faible qualité des données utilisées pour faire cette analyse

Il est délicat de proner de mettre plus de moyens via la société civile car l’efficacité de ce canal n’est que présumée. Différents problèmes sont soulevés par Sridhar et Woods dont la contradiciton avec la déclaration de Paris sur le leadership que les gouvernements devraient assuré ou le manque de coordination entre les ONGs. Selon un article récent de Paul Collier à propos d’Haiti, les ONG ne constituent pas le meilleur canal d’expédition de l’aide internationale aux pays en développement même si certains gouvernements sont faibles. (voir IHPn54fr)
Les auteurs recommandent la poursuite des études approfondies sur cette question tel que le propose Chunling Lu et ses collègues dans leur étude, et le retour à la Déclaration de Paris.


Go to archiveGo to homepage

Tagged with →  

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.