Public financing of health in developing countries: a cross-national systematic analysis

Chunling Lu PhD, Matthew T Schneider BA, Paul Gubbins BA, Katherine Leach-Kemon MPH, Dean Jamison PhD, Prof Christopher JL Murray MD.
The Lancet, Early Online Publication, 9 April 2010 doi:10.1016/S0140-6736(10)60233-4

Les auteurs donnent le résumé d’une étude de la dépense faite à partir des sources domestiques pour la santé dans les pays en développement. Cet indicateur de l’engagement de l’état vis-à-vis de la santé de sa population varie en fonction du produit intérieur brut (PIB), la taille du gouvernement, l’assistance au développement pour la santé (DAH), et la prévalence du VIH entre autres.
Le constat est que le financement public pour la santé s’est accru de 100% entre 1995 et 2006 dans tous les pays en développement. La dépense du gouvernement pour la santé a néanmoins diminuée dans las pays d’Afrique sub-saharienne. La DAH a eu un effet négatif sur la dépense publique en santé.
Les auteurs recommandent des stratégies pour réduire l’effet négatif du DAH sur le financement public.

voir aussi le commentaire de Gorik Ooms et al. publié en même temps.

Go to archiveGo to homepage

Tagged with →  

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.