Chers Collègues,

La réunion de soutien à Haïti a dépassé les attentes, USD9,9 milliards ont été promis pour la reconstruction. Espérons que ces promesses se concrétiseront sans pénaliser les autres budgets d’aide au développement. Nous croisons également les doigts pour que les bailleurs mettent la main à la poche lorsque ce sera le tour du Fonds Mondial de demander de l’argent cet automne.

Bonne lecture

David Hercot

La traduction a été assurée principalement par George Ngufor Fotoh.

La sélection a été réalisée par Kristof Decoster, Wim Van Damme, David Hercot et quelques étudiants du cours de politique de santé de l’IMT.


Global Health

1. Guardian – Time to finance a new global health fund

Jeffrey D Sachs ; http://bit.ly/917b1n

Il est temps de financer un nouveau Fonds Mondial pour la santé

A ce jour le Fonds Mondial a financé avec efficacité et efficience la lutte contre les 3 maladies qui tuent le plus dans les pays en développement, à savoir le SIDA, la tuberculose et le paludisme. Ce succès du Fonds Mondial est lié à ses procédures opérationnelles, entre autres.

Bien que le Fonds Mondial soit confronté à une crise financière actuellement, il est possible de susciter des financements supplémentaires sous le leadership des Etats Unis d’Amérique et d’aboutir à $US12 milliards par ans ce qui couvrirait les dépenses nécessaires pour renforcer les systèmes de santé et lutter contre les 3 maladies de l’OMD 6.

Ceci permettra au Fonds Mondial de devenir le « Fonds Mondial pour la santé » et de couvrir ainsi les OMD 4, 5, et 6 qui sont fortement liés.

2. Lancet – Who chooses the leaders of UN organisations?

Ted Greiner ; Full Text

Qui choisit les dirigeants des organisations des Nations Unies ?

La nomination du nouveau directeur exécutif de l’UNICEF doit se faire le mois prochain. Habituellement l’occupant de ce poste est désigné par le président des Etats Unis d’Amérique pour satisfaire un certain jeu politique.

Cette procédure est archaïque et non démocratique excluant les meilleurs candidats. Par ailleurs, l’émergence de certains pays comme la Chine et la Corée du Sud a permis l’arrivée d’un sud coréen à la tête de l’ONU. Une des conséquences de cette émergence est que la Corée du Sud a contribué au financement du développement pour environ $US1 milliard par an.

Ceci devrait nous pousser à revoir la stratégie pour le choix des dirigeants des organisations des NU et les conséquences qui en découlent.

3. ACPD – Call to action: maternal and child health at the G8 summit

ACPD ; http://www.acpd.ca/node/62

Appel à l’action: La sante de la mère et de l’enfant au sommet du G8.

Le sommet du G8 se tiendra au Canada le 25-26 juin prochain suivi du G20 le 26-27 juin. L’ordre du jour portera essentiellement sur la Santé de la mère et de l’enfant conformément à une annonce faite par le premier ministre canadien au mois de janvier cette année visant à faire du Canada le champion d’une initiative ciblant l’amélioration de la santé des femmes et des enfants dans les régions les plus pauvres du monde.

Toutefois il est connu que les discours du premier ministre canadien, du ministre de la coopération internationale et du ministre des affaires étrangères canadien font exclusion du financement des avortements à risque, de l’accès à la planification familiale et de la contraception.

Face à ces contradictions l’opposition canadienne a saisi le premier ministre pour lui rappeler la longue tradition du Canada quant à la reconnaissance pour les femmes du droit à la santé de la reproduction et l’accès à la contraception comme une partie essentielle de son initiative sur la santé maternelle.

Les gouvernements doivent assurer le droit à la santé de la reproduction et avancer sur les décisions du G8 de 2009 et non reculer ! Le financement doit doubler pour permettre d’atteindre les OMDs et la planification familiale y compris la contraception doit être prise en compte.

4. CGD – COD and maternal mortality and G8

William Savedoff ; http://bit.ly/anD9Qf

Aide fondée sur paiement à livraison, la Mortalité Maternelle et le G8. Une bonne recette ?

L’« Aide fondée sur le paiement à livraison » est une nouvelle initiative de financement décrite dans un livre lancé cette semaine. Cette stratégie initialement décrite pour financer de l’aide en vue d’accélérer l’atteinte de l’ODM sur la couverture universelle de l’école primaire pourrait être appliquée à la santé y compris à la Réduction de la Mortalité maternelle.

Les auteurs discutent les possibilités d’utiliser cette approche pour réduire la mortalité maternelle et infantile si élevée dans les pays pauvres en passant par la formation d’accoucheurs. La réunion des leaders africains à Kampala et celle du G8 au Canada cette année constituent un moment propice pour lancer cette initiative.

5. AfGH- Report from cross-European conference

Pas disponible sur le web

«Accorder le droit à la santé à travers les OMD santé »

A 5 ans de la date limite pour atteinte les OMDs, les dirigeants européens se pressent pour gagner du temps. Malgré l’engagement européen de réduire la pauvreté et la maladie dans les pays en développement, le financement reste inadéquat et les indicateurs de santé restent médiocres. La mortalité infantile et maternelle reste élevée ainsi que la prévalence du VIH, de la tuberculose et du paludisme.

Il y a lieu d’améliorer le financement, de renforcer les systèmes de santé, la protection sociale et l’accès des soins aux plus pauvres.

Action for Global Health a organisé une conférence le 2 mars 2010 visant les actions principales à entreprendre par l’UE et les pays membres en vue d’assurer l’atteinte des OMDs. Un discours clé a été prononcé par Andris Piebalg, commissaire pour le développement et 2 tables rondes sur le suivi des engagements de l’UE et l’intensification des actions et rôles des institutions et des parties prenantes.

Andris Piebalg a insisté sur les défis à relever : la gouvernance, la cohérence des politiques, les connaissances, la couverture sanitaire et la contribution directe des politiques de développement. 3 ateliers thématiques ont été tenus sur le financement, les systèmes de santé performants et l’accès équitable.

Le consensus de la réunion a notamment porté sur l’engagement des pays de la Communauté Européenne à mettre de côté 0,7% du produit intérieur brut pour l’aide et de chercher des mécanismes innovants de financement.

Health Financing

6. KFF – GlaxoSmithKline, Pfizer Will Supply 600M Doses Of Reduced-Price Pneumococcal Vaccines To Developing Countries Over 10 Years, GAVI Says

http://globalhealth.kff.org/

GlaxoSmithKline, Pfizer fourniront 600M de vaccins à pneumocoques

Deux producteurs de médicaments, G
SK et Pfizer se sont engagés à produire et à livrer 600 millions de doses de vaccins contre le pneumocoque pour une période de 10 ans aux pays en développement. Ce contrat signé avec l’Alliance GAVI sur la base de la garantie anticipée de marché (AMC) permettra aux pays pauvre d’avoir les vaccins à concurrence d’un prix maximum pour les fabricants. Le vaccin sera financièrement abordable aux bénéficiaires.

Cette initiative est le résultat de la volonté politique des bailleurs de fonds, des pays les moins développés et des firmes pharmaceutiques. Grâce à cette entente tripartite les vaccins pourront servir les populations les plus affectées par la pneumonie et la méningite et sauvera environ 900.000 vies d’ici 2015. Selon le New York Times les deux firmes pharmaceutique garantissent ainsi leur bénéfices pendant que GAVI cherche encore $USD1,5 milliard pour l’acquisition et la distribution de ces vaccins.

7. CGD – Weak Incentives are the Weak Link in the Global ARV Supply Chain

David Wendt ; http://bit.ly/cEqJaS

Les faibles motivations constituent le maillon faible de la chaine logistique des ARV

Malgré le progrès important réalisé dans la lutte contre le VIH/SIDA grâce aux ARV, il reste encore beaucoup à faire pour atteindre l’accès universel à ces produits indispensables. La chaine de production, de commande et de transport jusqu’à la délivrance des ARV aux malades doit être améliorée en efficacité et en efficience en ôtant les goulots d’étranglement.

L’auteur se réfère à un nouvel article publié par HIV/AIDS Monitor proposant les actions susceptibles d’améliorer l’accès. Les faibles motivations des intervenants cruciaux dans la chaine logistique des ARV constituent un goulot d’étranglement. Il propose une solution, comme les auteurs de l’article, un marché électronique pour les ARVs.

8. Lancet – Latest tuberculosis statistics are a “wake-up call for all governments to act immediately”

Peter Moszynski ; Full text

Les statistiques les plus récentes sur la tuberculose constituent un appel à tous les gouvernements pour « se réveiller et agir immédiatement »

L’OMS rapporte la gravité de la multi résistance de la tuberculose aux médicaments. En 2008, 1,8 million de décès sur 9,4 million de nouveaux cas ont été rapportés parmi lesquels 440 000 cas et 150 000 décès dus à la multi résistance.

Près de 50% des cas de multi résistance proviennent d’Inde et de Chine, mais aussi du Royaume Uni et d’Afrique.

Entre 2010 et 2015 on aura besoin de $16,2 milliards pour soigner ces cas dans 27 pays soit 16 x plus que l’argent disponible en 2010. Il s’agit d’un cri d’alarme pour que tous les gouvernements agissent immédiatement !

9. IAS – Universal Access Now

http://www.iasociety.org/universalaccessnow.aspx

Une fin en vue?

La Société Internationale du SIDA (SIS) relève les succès obtenus par le Fonds mondial dans la lutte contre le VIH/SIDA, la Tuberculose et le paludisme depuis sa création en 2002. Aussi le fonds Mondial a contribué significativement à l’accroissement des connaissances en matière du VIH et une réduction subséquente de sa prévalence et de son incidence.

La SIS lance une campagne en faveur de l’utilisation des ARV comme moyen de prévention. Ils se basent sur leurs recherches qui mesure l’impact du traitement sur la transmission. Les ARV sauvent des vies, mais pourraient aussi mettre fin à l’épidémie du VIH/SIDA.

Aid effectiveness

10. Global Economic Governance – Six-concerns-about-data-in-the-dead-aid-debate

Stuckler-and-Basu-; http://bit.ly/ap39m3 (PDF, 1 MB, 13 p)

Gouvernance Economique Globale – Six inquiétudes au sujet des données du débat sur (la fin de) l’aide au développement

Ce document de recherche fait suite au débat relatif à la poursuite ou à la suspension de l’aide aux pays pauvres à cause des externalités négatives d’une redistribution inefficace. Certains critiques de l’aide pensent qu’il faut la suspendre mais d’autres proposent une poursuite par expérimentation, évaluation et réplication afin d’éviter une destruction totale de certaines populations très fragiles.

Les auteurs développent six arguments pourquoi, selon eux, les protagonistes de la suspension totale de l’aide (et de son maintien) se basent sur des critères irréalistes et contestables pour justifier leurs arguments.

11. KFF – New Online Portal Aims To Comprehensively Track Global Aid Flow

http://globalhealth.kff.org/

KFF présente une nouvelle base de données sur les flux d’aide à travers le monde. Ils espèrent ainsi conribuer à une meilleure transparence et à moins de détournements.

Emerging Voices

12. Research capacity strengthening in the DRC

P Lutumba, V Kande, M Boelaert, JM Kayembe, S Mampunza ; Full Text

Le renforcement des capacités de recherche en RDC

Il y a un besoin urgent de renforcer les capacités en recherche pour les maladies négligées en République Démocratique du Congo. La recherche et la priorisation dans le domaine des maladies infectieuses négligées dépendent fortement des chercheurs de haut niveau. Certains projets de recherche sur les maladies négligées en DRC ne visent pas le renforcement des capacités des chercheurs congolais, pourtant, les programmes qui ont le renforcement des capacités en recherche dans leurs objectifs ont démontré leur capacité à produire des chercheurs de haut niveau. C’est la voie à suivre !

American Health Care Reform

13. Abidjan.net – Après l’adoption de la réforme Obama – Santé aux USA : Ce qui va changer

http://news.abidjan.net/article/?n=360291

Une brève analyse de ce que la réforme de santé aux USA signifiera.

China Health Care Reform

14. China’s health reforms revisited

The Lancet ; Full Text

Les réformes de santé chinoises en santé revisitées

En 2008 The Lancet a publié sa première série sur la reforme en santé chinoise. Dix-huit mois après des progrès importants ont été observés.

L’investissement chinois important dans le domaine de la santé malgré la crise financière globale, une réponse forte à l’épidémie à influenza A H1N1 par le Centre Chinois de Lutte Contre la Maladie, une plus grande reconnaissance de la santé des travailleurs immigrés et l’introduction d’un projet de dons d’organes.

Néanmoins des problèmes persistent, à titre d’exemple, le tabagisme qui constitue le premier risque de santé en Chine et dont les efforts de contrôle sont timides.

15. Lancet – Recent scientific health developments in China

Qide Han, Lincoln Chen, Tim G Evans, William Summerskill ; Fulltext

Les développements scientifiques récents pour la santé en Chine

Après la première série de publications par The Lancet sur les avancées de la recherche en santé en Chine, une deuxième série est en cours visant à promouvoir de la recherche scientifique de haut niveau et de qualité dans ce pays.

La première série portait sur quatre aspects de la Chine sur la scène de la santé mondiale. Le numéro du Lancet de ce jour traite de quatre domaines d’intervention de la réforme en santé dont l’assurance maladie, la santé publique, les services de soins et les médicaments essentiels.

Les progrès sont marqués dans plusieurs domaines, le plus remarquable étant la réduction de la mortalité infantile de trois quarts en 20 ans, pour ainsi atteindre l’OMD 4 en 2006. La Chine a beaucoup à apprendre de la science internationale, mais elle a aussi beaucoup à partager pour le bénéfice mutuel de la communauté de la santé mondiale.




Go to archiveGo to homepage

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.