Résumé d’un article paru dans PlOS

4. PLOS – Meeting the Demand for Results and Accountability: A Call for Action on Health Data from Eight Global Health Agencies

Margaret Chan, Michel Kazatchkine, Julian Lob-Levyt, Thoraya Obaid, Julian Schweizer, Michel Sidibe, Ann Veneman, Tadataka Yamada ;
http://www.plosmedicine.org/

Répondre à la demande de résultats et de responsabilité : Un appel à l’action sur les données sanitaires lancé par les huit agences internationales de la santé

Dans ce point de vue publié dans PLoS, les dirigeants de l’auto-proclamé "Santé 8" (S8 ou H8 en anglais – imitant le G8) soutiennent que l’information sanitaire est essentielle pour faire de nouveaux progrès dans la santé mondiale et s’engagent à la fois à soutenir et à s’aligner sur des systèmes d’information sanitaire nationaux intégrés. Ces promesses devraient être imprimées et accrochées au mur de chaque directeur national du système d’information sanitaire, au cas où un des représentants du S8 leur rend visite pour obtenir de l’information ou ajouter un indicateur.

Quatre actions recommandées par les auteurs au niveau international pour soutenir un meilleur système d’information sanitaire et les engagements correspondants du « S8 »:

  • Accroitre le niveau et l’efficacité des investissements dans les systèmes d’information sanitaire

    • Tout investissement pour les OMD et le renforcement du système de santé comprendra un financement pour le suivi et l’évaluation au niveau national
    • Les S8 soutiendront un plan national de suivi et d’évaluation lié au plan sanitaire national et complétant les efforts existants qui servira de base au suivi des indicateurs au niveau mondial

  • Développer une architecture commune pour la gestion des données

    • Collaborer et accroitre les investissements pour développer un standard commun pour l’information sanitaire incluant un registre commun d’indicateurs et de metadatas et des bases de données compatibles.

  • Renforcer le suivi et l’évaluation des progrès et de la performance

    • Assurer que les efforts d’évaluation au niveau international sont transparents et reproductibles au niveau national par l’investissement dans des outils compréhensibles à l’usage des pays.
    • Investir dans l’évaluation de qualité du passage à l’échelle des interventions en accord avec les principes de l’IHP+ en assurant d’une part l’indépendance scientifique rigoureuse et de l’autre l’appropriation et l’alignement avec les processus nationaux.

  • Accroitre l’accès aux données et leur utilisation

    • Rédiger un engagement public pour que chacune des organisations du S8 travaille avec les autres partenaires pour développer une série de principes sur le partage des données d’ici deux ans.
    • Appelant les autres acteurs à faire de mêmesp
    • Fournir le financement qui permet l’échange et la gestion des données.

Ils encouragent les institutions internationales à soutenir un système d’information sanitaire national performant. Ils demandent que les principales initiatives mondiales soient régulièrement évaluées. 

Go to archiveGo to homepage

Tagged with →  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.