Chers Collègues,

Cette semaine, nous vous proposons une longue série d’articles sur l’efficacité
de l’aide. Tout d’abord, nous vous joignons un commentaire sur la nouvelle
stratégie de PEPFAR de signer un cadre de partenariat avec les pays
bénéficiaires pour renforcer leur appropriation. Deuxièmement, nous avons ajouté
un commentaire de la Kaiser Family Foundation sur un rapport qui présente
les résultats d’une étude dans cinq pays africains pour savoir si les programmes
de prévention du VIH ont atteints les plus nécessiteux. Troisièmement, nous
avons inclus un article du Financial Times faisant valoir que, dans cette
période de ralentissement économique plus d’effort est consacré par les
donateurs pour accroitre l’efficacité de l’aide. Dans le même temps, la Zambie
voit une grande partie de son aide gelée en raison d’une suspicion de
corruption. Pour conclure cette série, nous avons inclut un commentaire de AfGH
sur la récente réunion qui s’est tenue à Paris sur les modes de financement
novateurs pour augmenter (ou remplacer) les mécanismes traditionnels d’aide.

Au cours de la 62e Assemblée mondiale de la Santé, une résolution a été adoptée,
qui exclut l’OMS des futures discussions sur la recherche et le développement et
l’accès aux médicaments pour les pays en développement. Nous avons inclus deux
réactions, l’une de EG4H et une de Intellectual Property Watch.

Dans le Lancet de cette semaine, nous avons sélectionné un article définissant
la santé mondiale et une étude du lien entre la ratification des traités
relatifs aux droits de l’homme et la santé de la population.

Le dernier article provient du NEJM et examine la situation actuelle et les
perspectives de la tuberculose MDR et XDR dans le monde entier.

Back to issue #18 in English for links

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Please fill in the below * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.